top of page

ALBALADEJO RC LAUSANNE - RC LUGANO : 19-26 (mi-temps : 5-26)

Pour ce dernier match de la saison notre vaillante équipe recevait le RC Lugano, leader invaincu et incontesté du championnat de deuxième division suisse. Autant dire qu'il y avait, toutes proportions gardées, du Leinster-Toulouse dans cette confrontation sous forme de baisser de rideau, à Chavannes.



Tandis que nos joueurs s'astreignent à un échauffement frénétique, sous la houlette des coachs Tom-Tom et Jeff-Jeff, les visiteurs d'outre-Gothard font la démonstration de leur habileté dans le jeu de passes et de longs dégagements au pied. On remarque d'emblée que contrairement aux dernières rencontres l'adversaire du jour ne compte pas forcément sur des gabarits hors normes et survitaminés et qu'il compte quelques magiciens venus de bien au sud de la Lombardie.


Dès la 2e minute Lugano affiche un jeu vif et bien huilé et obtient une pénaltouche qui enverra le talonneur en terre promise, en moyenne position. La transformation n'est pas convertie mais le score est déjà de 0-5.

Sur le renvoi nouvelle pénalité contre nos rouges infligée par l'homme sandwich d'Ecoservices dont le sinueux parcours passe, selon notre informateur de la Securitate, du Brésil à la Suisse en passant par l'Irlande.


La domination tessinoise est totale et à la 6e minute, suite à un mauvais recentrage de notre ouvreur, c'est l'ailier gauche qui perce et file le long de la touche. Sur le regroupement qui suit l'ultime plaquage un deuxième essai est aplati et il ne sera pas non plus transformé : 0-10.

Première incursion dans la moitié de terrain adverse et première mêlée qui voit notre pack enfoncé par la poussée adverse. A la 10e minute, suite à une xième pénalité, le public refroidi par le spectacle et par la météo assiste à un troisième essai des All Blacks luganais, marqué par l'ailier droit au terme d'une cours irrésistible. Heureusement, le botteur n'est pas en forme si bien que le score en restera à 0-15." La cabane est tombée sur le chien mais le chien n'est pas mort" comme l'aurait dit notre parrain...


En effet, nos joueurs se rebiffent et obtiennent enfin une pénalité au bout d'un quart d'heure de jeu, ce qui leur permettra de faire une incursion dans le camp des visiteurs. A la 16e minute, un ballon difficilement négocié échoit à Matthis, notre Antoine Dupont, qui s'extirpe des plaquages luganais et mystifie la défense adverse sur une trentaine de mètres pour marquer un essai entre les poteaux. Ce n'est pas le jour des buteurs puisque notre ailier Loïc manquera à sont tour la facile transformation : 5-15.


Les visiteurs semblent avoir besoin de souffler après ce début de rencontre en fanfare et, à la 21e minute, ils choisiront de tenter et ils convertissent une nouvelle pénalité généreusement accordée par Tonton Cristobal (...les amateurs de Pierre Perret comprendront) des 25 mètres face aux perches : 5.18.

Le rythme reste intense mais la partie se stabilise à mi-terrain alors que notre pack reste en souffrance en mêlée.


A la 35e minute, après que le compteur des pénalités contre notre équipe ait dépassé la douzaine, une nouvelle occasion est donnée au buteur tessinois , depuis les 22 mètres face aux poteaux, à nouveau, et ce sera 5-21.


Juste avant la pause bienvenue l'arrière luganais se joue de nos défenseurs un peu anesthésiés par le score pour marquer sans coup férir. Le vent souffle et le coach au look à la Bignasca tarde à apporter le tee si bien que le botteur tentera et manquera la transformation en drop : 5-26.


La mi-temps est sifflée à point nommé et elle permet à l'entraîneur (j'arrête

d'utiliser des anglicismes) de mettre les pendules à l'heure. Le second acte montrera que ses propos, associés à la rentrée des piliers Johnny et Léo, auront un effet bénéfique sur nos joueurs.


Après 4 minutes de jeu et après que Johnny eut asséné deux percées tonitruantes c'est au tour de notre équipe d'hériter de pénalités. On s'installe résolument dans le camp tessinois et à la 16e minute, sur un habile coup de pied à suivre de Matthis, notre n°8 Mathieu Couval récupère le ballon à deux mètres de la ligne adverse et manque de peu l'occasion de réduire la marque.


A la 14e minute, nouveau coup de pied à suivre de Matthis , le long de la touche et c'est Hugo, notre Gabin Villière, qui récupère le ballon pour marquer un joli essai en coin. Le gaillard et également habile au pied puisqu'il réussira la très délicate transformation : 12-26.


Les mêlées se multiplient au grand plaisir de Johnny et de Léo. A la 26e minute Lugano revient dans notre moitié de terrain pour la première fois de la seconde mi-temps mais ils sont, à leur tour, souvent pénalisés ce qui amène à constater que l'arbitre en jaune a manifestement oublié ses cartons de la même couleur. A la 37e minute on assiste à une percée de Mervin, dans son style rageur, qui ne verra malheureusement pas ses soutiens.


Notre équipe, stimulée par la perspective d'une "remontada" inespérée, fait feu de tout bois. A la 42e minute, sur une pénalité jouée à la main sur les 40 mètres adverses, Matthis, notre homme du match réalise une nouvelle et magnifique percée et marque un troisième essai dont la transformation sera assurée par Hugo : 19-26.


La fin de la partie est sifflée et, malgré la défaite, on ne retiendra que cette superbe seconde mi-temps qui résume si bien les qualités morales et physiques de notre formation. Grand bravo à tous les joueurs et à leurs entraîneurs et hommage au champion tessinois de LNB.


Grâce au point de bonus défensif notre équipe conforte sa troisième place au

classement ; beau résultat pour un néo-promu !



Comentarios


bottom of page