ALBALADEJO RC LAUSANNE - RFC BISHOPS ST.GALLEN : 8-29 (mi-temps : 3-24)

22.09.2018

Même si leur car arborait l'inscription "Schlagermusikreisen" les rugbymen saint- gallois (plus gallois que saints d'ailleurs, à entendre leurs propos d'Outre-Manche) n'avaient pas déplacé une équipe de variété pour cette traversée de la Suisse.

De notre côté quelques retours de joueurs expérimentés plus en formes qu'en forme, à l'image de Jeff, notre Slimani de l'ouest lausannois, et Ludo Magnat propulsé au poste de talonneur. En l'absence de notre géomètre et leader du pack c'est Quentin qui se voyait converti en un improbable numéro huit.

 

Dès le coup d'envoi les visiteurs affichent leurs intentions offensives et la qualité de leur jeu en relançant depuis leurs 22 mètres. A la 3e minute déjà un ballon mal contrôlé par nos joueurs un peu amorphes est récupéré à mi-terrain par l'ailier saint-gallois au numéro 14 qui filera pour marquer un premier essai en moyenne position, que son pilier-capitaine-buteur ne convertira pas : 0-5. C'est mal parti d'autant plus que Saint-Gall monopolise le ballon et amorce des attaques aux quatre coins du terrain.

 

La première mêlée a lieu à la 7e minute  et elle est toujours attendue avec appréhension puisque notre pack du jour ressemble plus aux troupes napoléoniennes en retraite de Russie qu'à celui de l'AS Béziers de Raoul Barrière ou du CA Bègles des Moscato et consorts ! Cela ne se passe pas si mal et le ballon jaillit tel un suppositoire éjecté. Belle ouverture de nos trois-quarts mais un trois contre deux mal négocié stoppe l'offensive. Notre équipe obtient toutefois une pénalité face aux perches qui sera réussie par "JB" notre centre et buteur du jour : 3-5.

 

Saint-Gall et son pack costaud et mobile s'installe dans notre moitié de terrain. A la 11e minute, une succession de mêlées et de regroupements dans nos 22 mètres le ballon est expédié vers l'aile pour un essai en coin qui sera transformé par le buteur, à l'aise dans les positions extrêmes : 3-12.

 

Les contacts sont appuyés et Laurent Gasser en fait les frais en restant au sol en position bronzage qui sied à tout pilier souhaitant reprendre ses esprits. Nos joueurs sont souvent pénalisés et les Verts reviennent sur nos 5 mètres suite à une pénaltouche. Le regroupement formé sur le porteur de l'ovale s'enfonce dans notre en-but est c'est un troisième essai pour les visiteurs, à la 17e minute : 3-17.

 

Notre équipe ne dispose que de peu de ballons et de plus elle gâche ses quelques occasions de revenir au score comme par exemple à la 22e minute sur une tergiversation coupable de notre ailier Anil.

 

A la 28e minute Saint-Gall met fin aux espoirs de notre équipe en marquant un quatrième essai. Le ballon circulant dans nos 22 mètres donne le tournis à nos défenseurs et le n°11 en vert parvient à s'extraire du trafic pour marquer en moyenne position ; transformation réussie et "la cabane est tombée sur le chien" comme dirait notre illustre parrain : 3-24.

 

Les dix dernières minutes de la première période permettent à nos joueurs de se rebiffer mais de nombreuses fautes de technique individuelle et des placements bizarres les empêchent de remonter à la marque.

 

Sur le coup d'envoi de la seconde mi-temps Jeff se saisit du ballon et, tel Sergio Parisse, lance son coude dans le pif d'un adversaire ce qui est évidemment illicite et sanctionné. Mauvais départ malgré les excuses du coupable à ses partenaires.

 

A la 2e minute un sauvetage de Pierrick empêche l'ouvreur adverse de filer en solitaire vers notre en-but. Sur la mêlée qui suit notre pack est littéralement emporté par son adversaire et c'est un cinquième essai qui est aplati : 3-29.

 

La mêlée en notre faveur de la 11e minute témoigne bien de notre fébrilité et de notre manque d'organisation : on recule mais le ballon reste dans les pieds de notre troisième ligne; plutôt que de suivre la gonfle notre demi de mêlée s'écarte et permet à son opposant de se saisir du cuir. Rageant !

 

A la 13e minute un long coup de pied dans l'angle droit du camp vert permet à un de nos joueurs en blanc de prendre de vitesse ses adversaires et de marquer en coin : 8-29.

 

La partie perdra alors de son intensité et de son intérêt; chaque équipe semblant se contenter du résultat. L'arbitre en perdra même les pédales en infligeant un carton jaune à Pierrick, top enthousiaste dans les rucks, à la 18e minute, et en dégradant Ionut de sa fonction de juge de touche suite à une observation pourtant pertinente. A la 24e minute une percée d'Anil restera vaine notre ailier perdant l'inspiration après l'accélération.

 

Succès incontestable des évêques de Saint-Gall qui pratiquent un rugby complet et agréable dont notre équipe pourra s'inspirer dès qu'elle sera parvenue à stabiliser son effectif et sa composition. Il y a encore du pain sur la planche avant de pouvoir déguster une saucisse de Saint-Gall !

 

Crédit photos: Pauline

 

Please reload

Recherche
Please reload

Dernières actus
Please reload

PHYSIO 7.png
logo ville de lausanne- 2019.png

Copyright : © ALBALADEJO RUGBY CLUB LAUSANNE - Création : PurLog-Consulting/2017 - Contact : purlog-consulting@bluewin.ch