Albaladejo vs Zurich 2 (22 - 15)


L'Alba retrouve son terrain après sa dernière victoire contre le Stade Lausanne 2 en 8ème de coupe. Le terrain a été préchauffé par l'équipe 1 du même nom et Hermance. De là à dire qu'ils étaient en première partie du spectacle... l’exécution qui suivra ne le permet pas.


C'est une équipe lausannoise avec un banc incomplet mais motivé qui s'échauffe. Après un travail sur des touches et des combinaisons, on se rentre dans la gueule histoire de réveiller les derniers pacifistes. Jeff, Kany et JM motivent les troupes avec un discours positif et qui doit nous pousser à prendre nos responsabilités : les mecs en face n'ont pas fait 3h de bus pour se faire marcher sur la gueule.


L'Alba engage sur les bleus. Le premier engagement est à l'image des deux qui suivront : de part et d'autre, on dégueule les ballons en moins de deux phases de jeu, quand l'arbitre ne siffle pas avant. Parfois un ballon trouve grâce aux yeux de l'équipe en possession, miracle! Mais de miracle, il n'y aura pas en ce début de rencontre.


Quand l'Alba met la main sur le ballon, il y a quelques étincelles de clairvoyance ou de rage à l'image d'un Mathis qui trouve des trous et gagne des mètres ou d'un FX qui charge et culbute l'opposition (il se dit que le coach aurait joué de psychologie avec dernier, cela aurait-il payé? Pour les apprentis coachs, je vous laisse demander ses techniques à Jeff qui se fera un plaisir de vous enseigner son génie tant qu'il a une bière en main). Sur une pénalité retournée pour une raison qui a échappé à votre serviteur; les bleus trouvent la touche dans nos 40. Bijou s'en saisit mais la touche n'est pas droite. Après deux mêlées, leur 10 tape au pied et Tim annonce un "Marque" salutaire. Nous trouvons une petite touche et repartons. C'est sans compter une nouvelle faute de nos rouges qui gardent le ballon au sol par manque de soutien.

Les bleus transforment la pénalité. 0-3


Sur le deuxième engagement, Kany, vorace, retourne chercher le 8 bleu, pas spécialement sympathique au contact, sur lequel on semble s'ingénier à mettre le ballon. En quelques phases, le ballon retrouve les mains, ou plutôt devrais-je dire les pieds, du 10 bleu qui l'expédie chez nous. Les bleus finissent par récupérer le ballon mais après deux phases de jeu à l'orée de nos 22, les "ça plonge" réclamés à grand cris par notre Jeff sur sa touche finissent par être trop évidents pour que l'arbitre ne siffle pas en notre faveur cette fois-ci. Ben trouve la touche sur nos 50. On se donne un peu d'air.

Après un échange de coup de pied, nous concédons une touche sur nos 40. Les bleus montent une belle touche et surtout un gros maul qui les fera avancer pratiquement de nos 40 à nos 22. Nos joueurs giclent de gauche et de droite sans réussir à l'arrêter et nous finissons par nous mettre hors jeu. L'arbitre octroie une pénalité et les voilà avec une touche dans nos 5m pour la première fois du match. Nos avants récupèrent la balle sur la touche mais nous perdons rapidement le ballon. Heureusement les bleus commettent un en avant.

Suite à la mêlée, Mat progresse bien puis peine et finit par se faire arracher le ballon en avant(?). Nouvelle mêlée. Cette fois-ci, les bleus ne laissent pas passer leur chance. Le 8 bleu transperce nos 5m et aplatit dans le coin droit de l'en-but.


La chance est avec nous si l'on veut : les bleus manquent la transformation. 0-8

On engage pour la troisième fois et cette fois-ci, ce sont les bleus qui rentrent sur le côté. Pénalité. Nous trouvons la touche et en dépit d'une bonne conservation dans ce secteur de jeu, l'arbitre juge que nous plongeons sur les phases de jeu suivantes. Nouvelle pénalité pour les bleus... qui ne trouvent pas la touche. Tim remonte le ballon côté droit, trouve Seb à son nouveau poste d'ailier qui commet un en avant pardonné vu la qualité de sa prestation pendant le reste du match.

Mêlée bleue mais en écartant les Zurichois finissent en touche sur notre coté gauche. Nous assurons la touche et formons un maul bien structuré. Léo fait le videur avec les casses couilles bleus qui tentent de s'infiltrer. Essai collectif des gros, un peu trop excentré pour nos botteurs. 5-8.

En avant, pénalité rouge, pénalité bleue. Les deux équipes se battent pour rester en tête du classement des fautes. Les bleus finissent par obtenir une pénalité à portée et tentent les points. Sans succès. 5-8.

Par contre il y en a un qui a la Baraka aujourd'hui : Tim déborde, tape à suivre et récupère. Nous gagnons des mètres.


Sur une sortie de mêlée rouge, Mat puis Fer imposent des contacts rugueux aux bleus. JM tape pour lui même et récupère. Les bleus commettent une faute et ne sont pas à 10m. Ils reprennent 10m. Nous prenons la touche sur leurs 5m et bijou s'en saisit. 2ème maul. Ça progresse bien et même trop bien. Léo se fait coffrer sur la ligne avant de pouvoir aplatir.

Une bonne conquête aérienne nous permet d'enchainer sur des phases de pick&go qui nous font progresser de 15m. Le 8 bleu, souvent hors jeu, finit par se faire attraper par la patrouille. Pénal-touche pour leurs 5m. Nouvelle conquête aérienne. Nouveau maul. L'arbitre nous signale même un avantage mais nous aplatissons. Jaime tente la transformation mais nous sommes encore salement en coin. On en reste là. 10-8.

Nos intentions étant meilleures depuis 20 minutes, nous recyclons correctement le ballon d'engagement avec deux phases avec les gros puis nous écartons sur JM qui se débrouille pour obtenir un 4 contre 2 et glisse une sautée un poil à plat à Jaime qui n'arrive pas à s'en saisir. Les bleus récupèrent la mêlée mais perdent le ballon rapidement.


Après quelques phases de jeu, JM renverse et trouve Seb qui nous propose une très belle toupie et progresse. Faute bleue.Toujours une belle conquête qui permet aux arrières de trouer la défense : sur un 3 contre 2 JM fixe et donne à Mathis qui lâche les chevaux. Nous tapons au pied et le ballon finit dans leur en-but sans que nous puissions aplatir.

Sur le renvoi, Tim récupère un ballon qui gicle des mains de Mathis. Il gagne des mètres et les bleus peinent énormément en cette fin de première mi-temps. Alors que le début du match était plus que brouillon des deux cotés, le réveil tardif mais supérieur de l'Alba s'est retranscrit au score sans pour autant nous permettre de prendre un avantage net.

10-8, mi-temps.


Le début de deuxième mi-temps est de bien meilleure facture que le début de première. Les rouges s'y collent tout de suite. FX sait qu'il sort sous peu et vide le réservoir. Nous manœuvrons ferme dans leur camp et les bleus multiplient les fautes. Sur un joli mouvement après des belles courses de Seb dans son couloir et un reversement de jeu, JM prend l'intervalle et aplatit dans le coin droit. On ne convertit pas. 15-8

Animé toujours du même esprit, nous retournons jouer dans leur camp.Les bleus sont à la rupture. Sur un nouveau mouvement de qualité, JM transperce leur défense et aplatit près


des poteaux. La transformation passe. 22-8. Le break est fait.

Et c'est tout le problème, mené 0-8 malgré des bleus en confiance, les avants rouges avaient parfaitement exécuté deux mauls nous redonnant l'avantage. Mis en confiance à 10-8, nous les dominons mais à 22-8 avec tout à perdre et, manifestement dans nos têtes, plus rien à gagner, l'Alba se relâche. 10 minutes après notre dernier essai, les Zurichois reprennent la possession du ballon et l'occupation du terrain qu'ils ne lacheront plus.


Nous multiplions les fautes. Bijou est même invité par l'arbitre faire une pause en dehors du terrain pour aller nettoyer ses crampons lui-même plutôt que sur les joueurs bleus. À 15 contre 14, les zurichois s'enhardissent et assiègent l'en but rouge. Il y a de la place à l'extérieur avec Seb qui retrouve sa place en deuxième barre. Et les bleus n'hésitent pas à jouer les nombreuses pénalités à la main. Ça ferraille ferme. Les plaquage s'enchainent, les zurichois sont repoussés encore et encore mais nous n'arrivons pas à sortir de notre camp. Un joueur bleu tente de ramper avec son ballon. Ça ne passe pas. Notre défense manque de confiance avec des grattage superflus au lieu d'attendre la faute pour se dégager. Quand nous arrivons à quitter notre ligne d'en but, les plaquage sont trop haut pour permettre des bons grattages.

Zurich finit par passer et aplatir chez nous. Nous venons de leur redonner de l'espoir, et dans plus d'une tête rouge trotte l'idée qu'ils ne sont plus qu'à un essai transformé d'égaliser. 22-15

L'Alba n'arrive pas à sortir de son camp. On joue pénalités sur pénalités. On visse le casque et on y retourne encore et encore. Au moins, ça se rentre dans la gueule.

5 minutes avant la fin, Bijou nous retrouve sur le terrain, prêt à se salir les crampons à nouveau. Il aime ça le bougre. La défense tient. Parfois qu'à un fil. Un trois contre deux qui aurait pu aller au bout finit en en-avant bleu. Mais le score n'évoluera plus. Ça tient!

Finalement dans un match qui avait commencé avec beaucoup d'erreurs compensées par quelques coups d'éclats, les 20 dernières minutes montreront solidarité d'un collectif qui aura longtemps tenu sa ligne avec autant de générosité dans l'indiscipline que dans le combat. Avec moins de fautes, et une meilleure confiance en notre défense, les 10 minutes à 14 auraient pu se dérouler bien plus confortablement, loin de notre en-but et avec des ballons pour nos arrières. Coté positif : La mêlée et la touche auront bien tenu malgré une première ligne qui aura joué 80 minutes. La victoire est là, sans la manière. Il est temps de se remettre au travail pour préparer la demi-finale qui nous attend. Score final : 22-15

Changements : Charles pour FX à la 47ème. Thibault pour Mano à la 53ème. Sylvain pour Mat à la 60ème, Julian pour Jaime autour de la 65ème.