top of page

ALBA - LUCERNE : 10-5 (mi-temps : 5-5)

Si vous avez la flemme de lire le retour de cette merveilleuse journée, vous trouverez un résumé ci-dessous qui vous enlèvera tout suspense à la prose à venir :


ON A BATTU LES CHAMPIONNES SUISSES INVAINCUES DEPUIS 2019 !


Voilà, maintenant que c'est dit, vous pouvez attaquer la lecture qui se suit. En cette douce journée du 24 septembre 2023 (journée désormais fériée en Suisse), les AlbaLadies recevaient à domicile les irréductibles gauloises (pardon, lucernoises). De l'effectif, une météo parfaite, le coup d'envoi est donné par les Suisses Allemandes qui jouaient ce jour leur premier match de la saison. Ce fût le début d'une longue et lente descente aux enfers pour les supporters venus en masse sur le bord du terrain. De l'oxygène fut d'ailleurs demandé à plusieurs reprises pour la foule en détresse.


Le début du match est engagé. Les AlbaLadies veulent clairement montrer qu'elles ne sont plus là pour pousser mémé dans les orties mais plutôt pour découper quelques lucernoises. C'est un festival de plaquages de tous les côtés qui nécessitera la case osthéo la semaine prochaine pour quelques unes. Plusieurs fautes de mains permettent de montrer au peuple que la mêlée rouge est surpuissante et fait reculer les terribles Dangels. Mais elles n'en démordent pas et repartent à la conquête du territoire pour se lancer dans des Mauls dont elles sont spécialistes. Mais pas de chance, les avants ont bien bossé ça, et les Mauls bleus n'avancent pas. Ils RECULENT même. Oui, vous avez bien lu. Pendant ce temps la possession est assez équitable. Çà joue bien des deux côtés. Çà prend le ballon lancé. Çà monte en défense. Çà envoie des plaquages offensifs (mention spéciale à notre numéro 4 Alice et à notre 12 Marion), ça gratte. Le public retient son souffle. Déjà 20min de jeu et toujours 0-0. AUCUN ESSAI. Il y a bien eu quelques percées bleues mais bien sauvées par nos filles qui ont mené un combat bien rude. Et l'inverse est aussi vrai. Les temps de jeu s'enchainent, les Ladies essayent de jouer avec leurs arrières mais malheureusement les fautes de mains se font sentir et on perd trop souvent le ballon. Mais elles aussi. Match extrêmement serré. Les bleues, ballon en mains, n'ont qu'une stratégie : taper dans le tas. Mais elles n'arrivent pas non plus à avancer et finissent souvent par se faire gratter le ballon par nos avants de feu.

Et puis là, comme ça, on a des filles comme Emma (5) qui nous font des remontadas de l'espace. Kim (13) qui part en douce sur des pénalités. Mais ça n'arrive pas à concrétiser. Les Lucernoises, en difficulté, arrivent quand même à mettre le premier essai du match à la 30ème. Non transformé. 0-5. Mais c'est quoi 5 points, face à une équipe dont on a l'habitude de s'en prendre 40 ?


Les filles rouges prennent le taureau par les cornes, et finissent par camper dans les 22 adverses. ET CA PAYE. CA PAYE. Audrey (2) termine par prendre l'avantage sur les avants et s'en va planter son premier essai en bout de ligne après un énorme travail d'abnégation des avants. Non transformé. 5-5. Balle au centre. EVERYTHING IS POSSIBLE.


Après 40min d'asphyxie, l'arbitre décide de soulager les filles et de siffler la mi-temps. Ça permet au public de se détendre un peu.


Retour sur le terrain. Le beau jeu des deux côtés continue même s'il est souvent gâché par les précipitations sur la transmission de balle. Le début de la deuxième mi-temps est légèrement à l'avantage des lucernoises mais en une action, les arrières rouges réussissent à récupérer 20m de terrain. Le public se réjouit. S'en suit environ 30min où malheureusement mon cerveau était trop en stress pour se souvenir de grand chose. Mais en gros, ça jouait bien. Vraiment bien.


A la 30ème (mes neurones se sont reconnectés), les rouges campent une nouvelle fois dans les 22 adverses. Et là bim, il y a la p'tite sneaky Manon (9) qui s'est dit qu'avec ses 55 kilos elle allait pouvoir porter le ballon face aux avants des gauloises. Bah figurez vous que oui!! ESSAI. 10-5. Les filles sont galvanisées. Elles mènent la danse. Il ne reste plus que quelques minutes.


Les lucernoises clairement n'ont pas laché l'affaire. Elles bénéficient d'un joli temps fort à l’issue de cet essai mais Anne (11) récupère ce ballon dangereux pour reprendre du terrain. S'en suit un jeu au pied, une Kim (13) très enthousiaste à la réception, et surtout, un SIFFLET FINAL qui valide cette victoire historique contre les Suisses allemandes, championnes de la saison 2022/2023, invaincues depuis 2019. Explosion de joie. Quelle fierté d'avoir assisté à ce match de toute beauté.


On félicitera Alice pour son entrée majestueuse dans la cour des grands et son statut de meilleure joueuse du match, ainsi que Luzi pour sa banane (j'aime taper le ballon de mes pieds mais du mauvais côté).


Statistiques : 180 plaquages des deux côtés.


Rendez-vous le weekend prochain pour affronter les Wild Cats de Genève!




46 vues

Comments


bottom of page