top of page

ALBALADEJO RC LAUSANNE - RC FRIBOURG : 19-14 (mi-temps : 7-14)

Devant un public clairsemé notamment constitué par l'équipe féminine qui venait de corriger son homologue de Zurich nos hommes disputaient leur premier match à domicile face au RC Fribourg.

A l'échauffement on pouvait observer que nos hôtes pratiquaient yoga et rotations de poignets alors que nos joueurs avaient sorti les sacs de plaquage. Un peu de retard à l'allumage après que l'arbitre eut recueilli les dernières consignes du super-superviseur au catogan et au chapeau de paille, comme quoi les Britanniques pratiquent aussi le quart d'heure vaudois.

Première mêlée dès la 2e minute et l'on s'aperçoit rapidement que nous serons dominés dans cet exercice. Il est vrai qu'avec Bijou et et Kany on n'a pas Etzebeth et Mostert pour caler la première ligne ! Les pénalités pleuvent et à chaque coup les visiteurs choisissent des mêlées. C'est la guerre d'usure et elle sera payante dès la 9e minute lorsque le n°9 dzodzet s'échappera sur une énième conquête pour aplatir un essai qui sera transformé : 0-7.


Sur les quelques rares ballons récupérés notre ligne de trois-quarts se montre très maladroite si bien que les mêlées enfoncées se succèdent.

Les affaires se compliquent encore à la 19e minute sur un renvoi d'en-but consécutif à une bévue de notre arrière. Le ballon récupéré par les Fribourgeois est bien négocié et un deuxième essai entre les poteaux concrétisera la domination des visiteurs : 0-14.

Ce n'est qu'à la 22e minute que nos joueurs feront une incursion dans les 22 mètres adverses et s'y installeront une bonne dizaine de minutes mais malheureusement sans pouvoir ouvrir leur compteur de points. Les esprits s'échauffent quelque peu et l'arbitre distille une mise au point shakespearienne.

A la 40e minute il s'en est fallu de peu que le score ne s'aggrave encore lorsque les Fribourgeois vendangeront un trois contre un. Contre toute attente c'est nos joueurs qui réduiront la marque, juste avant la pause, sur une belle ouverture et une jolie passe pour Mervin qui parviendra à filer entre les perches pour un essai qui sera transformé par Hugo : 7-14.


A la reprise notre équipe revient sur le terrain dans de meilleures dispositions et avec une mêlée plus présentable. On retombe pourtant rapidement dans nos travers avec des fautes dans les regroupements, mais heureusement le buteur fribourgeois est soudainement maladroit en manquant une touche puis une pénalité des 30 mètres face aux poteaux, à la 10e minute.

Coup de théâtre à la 12e minute lorsqu'au terme d'une percée dont il a le secret Geoffrey transmet le ballon à Jacky qui parviendra à marquer entre les perches facilitant ainsi le travail appliqué de notre buteur : 14-14. Le match est relancé.

Nos hôtes ont perdu leur assurance et notre défense, dans le sillage d'un PouPou au four et au moulin, n'est pas étrangère à ce revirement de situation. A la 18e minute sur un enchaînement de nos avants le ballon durement bonifié est transmis à nos attaquants et Mervin, encore lui, aplatit un troisième essai en coin, qui ne sera pas transformé : 19-14. Fribourg perd le fil du jeu et accumule les erreurs comme celle de la 22e minute où sur une pénalité le ballon filera en ballon mort plutôt qu'en pénaltouche.


A la 26e minute, curieuse décision de l'arbitre qui, sur une échauffourée consécutive à une tentative de jouer rapidement une touche, infligera un carton jaune à Geoffrey pour une sombre histoire de whistle.


Le public retient son souffle tant le score est incertain. A la 37e minute, nos hôtes héritent d'une pénaltouche et le ballon bien contrôlé est confié pour un dernier effort vers notre en-but à un pilier qui lâchera le ballon en terre promise et galvaudera cette ultime occasion. On respire !


Difficile succès à domicile pour notre équipe qui devra travailler quelques fondamentaux et étayer sa mêlée. Bravo à tous pour cette improbable "remontada", en espérant le prochain retour de quelques joueurs.




78 vues

Comentarios


bottom of page