ALBALADEJO RC LAUSANNE - RC WURENLOS : 55-12 (mi-temps : 27-12)



Devant un nombreux public d'anciens joueurs aimablement conviés par le comité, nouvellement élu, à une agape d'avant-match cette rencontre face aux Argoviens de Würenlos s'annonçait prometteuse. Les spectateurs n'ont pas été déçus en dépit d'un temps hivernal et d'une pelouse rendue lourde par une averse sous forme de douche en fin d'échauffement. 

Dès la 2e minute sur un coup de pied à suivre judicieusement distillé à hauteur des 22 mètres adverses c'est notre ouvreur, Geoffrey, qui parvient à griller la politesse au dernier défenseur et à aplatir un essai en coin dont la difficile transformation ne sera pas réussie : 5-0.


Les enchaînements de regroupements et de ballons rapidement éjectés vers une fringante ligne d'attaque se succèdent et régalent le public frigorifié. Le jeu se déroule à mi-terrain et notre équipe garde la main sur la gonfle alors  que notre paire de centres, Mathis et Ben (merci à lui pour le compte-rendu du match de Berne, la semaine passée), et Michael Picou-Roulet, notre hyperactif talonneur, s'illustrent en défense comme à l'offensive.


A la 10e minute c'est la première  mêlée du match qui révèle notre infériorité dans cet exercice face à une première ligne argovienne aux gabarits à bas centres de gravité. On hérite cependant d'une pénalité jouée rapidement à la main par notre demi de mêlée et capitaine, Pierrick dit Pou-Pou, pour une large ouverture qui voit notre ailier Mervin filer le long de la touche et aplatir en coin : 10-0.


Rebelote à la 15e minute lorsque sur une nouvelle pénalité en faveur de notre équipe le même animateur de jeu parviendra à décaler son ouvreur qui marquera un troisième essai en moyenne position. Notre buteur n'est pas très heureux et le score passe ainsi à 15-0.


Würenlos n'a pas fait le voyage au-delà du Röstigraben pour faire de la figuration et sa réaction ne tarde pas à se traduire par des actions offensives qui ramènent les visiteurs dans nos 22 mètres. Les pénalités succèdent aux mêlées en marche arrière et c'est ainsi qu'à la 22e minute une ouverture sur les trois-quarts permettra à l'ailier gauche d'aplatir au pied du poteau de coin du terrai. Jolie transformation de l'ouvreur et le score est réduit à 15-7.


Virus ou fin d'été, on ne le saura jamais mais l'arbitre décrète une "Water Break" et les soigneurs distribuent des liquides dont on ignore s'ils sont faits d'eau, de potion magique ou de gel hydro-alcoolique !


L'effet sera bénéfique puisque nos joueurs s'installent dans le camp adverse. A la 30e minute, un large coup de pied de déplacement sur les 22 mètres permet à Michael d'hériter du ballon, de bien le contrôler et de le transmettre à Mervin pour un bel essai en coin qui ne sera pas transformé : 20-7. Les spectateurs apprécient la variété des actions offensives et les inspirations de notre charnière qui organise intelligemment le jeu. A la 33e minute, notre pilier Kevin sera remplacé par le transalpin Alberto; protocole commotion assurera notre juge de touche Bogdan George qui, tout au long du premier acte aura servi de Dimitri Yachvili à l'auteur de ces lignes.


Dans les dernières minutes du premier acte Würenlos s'installe dans nos 22 mètres et bénéficie d'une succession de pénalités que les Argoviens joueront à la main. C'est ainsi qu'à la 35e minute, sur une mêlée bien négociée à 15 mètres de notre ligne voit le ballon transmis à l'ailier gauche, le quel parviendra à marquer un second essai pour son équipe face à une défense un peu hésitante. La transformation ne sera pas réussie et les visiteurs reviennent au tableau d'affichage : 20-12.


Souhaitant garder leurs distances, conformément aux règles de distanciation en vigueur, nos joueurs remettent le pied sur la pédale des gaz. A la 39e minute une belle relance de Geoffrey lui permet d'enrhumer la défense adverse et de transmettre le ballon à Mervin qui parviendra à filer le long de la touche pour aplatir entre les perches pour un cinquième essai qui sera transformé par Ben : 27-12.


A la reprise du second acte on assiste à la rentrée de Jeff Besnard aux fauteuils d'orchestre alors que le jeu se maintiendra à mi-terrain dans les premières minutes. A la 7e minute Tim, notre véloce arrière, récupère un ballon dégagé par les visiteurs à hauteur de ses 40 mètres. Il file le long du bord droit du terrain et sert l'inévitable Geoffrey qui s'échappe pour marquer entre les poteaux un nouvel essai qui sera transformé par Ben : 34-12. L'écart redevient confortable.


A la 10e minute  une grosse mêlée (comme dirait l'ineffable Tarik) voit notre première ligne s'élever à la verticale et hériter d'une pénalité qui récompense sa résistance. Malheureusement l'épisode laissera Jeff bramant au sol (normal, on est proche de la période du rut); il devra quitter douloureusement ses équipiers et il sera remplacé par Stéphane Desprez, notre président fraîchement élu.


La domination de notre équipe s'accentue et les pénalités se succèdent contre Würenlos acculée sur sa ligne. A la 15e minute un ballon jaillissant d'un maul ou d'un ruck parvient à Seb Althaus qui marque entre les poteaux. Jaime, ailier désigné buteur, assure la conversion et la marque passe à 41-12.


Le festival offensif de nos Rouges se poursuit. A la 22e minute, Mervin capte un dégagement hasardeux des visiteurs, s'échappe le long de la touche et sert Tim qui parvient à aplatir un huitième essai sur le poteau du coin gauche. La transformation est confiée au jeune Adrien John dit Jimmy qui, pour sa première feuille de match (comme on dit sur France 2) assurera un superbe coup de pied : 48-12.


En fin de partie, le score étant acquis le jeu devient débridé et de nombreux en-avant et hors-jeu hachent le rythme du jeu. Nos joueurs ne se priveront toutefois pas d'aggraver le score et à la 39e minute un superbe mouvement collectif, balayant toute la largeur du terrain, verra le ballon parvenir à Arthur, entré en cours de jeu, qui affichera une belle pointe de vitesse pour déborder la défense argovienne et marquer un dernier essai entre les perches. Transformation assurée par Jimmy et la marque atteindra 55-12.


Les ultimes minutes verront les équipes tirer quelques dernières cartouches et la partie se terminera sur une dernière mêlée à 5 mètres de la ligne d'essai de Würenlos et une pénalité sifflée contre notre pack.


Bravo à tous nos nombreux et talentueux joueurs pour cette superbe démonstration offensive qui a régalé le public. On en redemande en souhaitant que les quelques faiblesses constates puissent être corrigées par notre coach haut-garonnais et masqué.





PHYSIO 7.png
logo ville de lausanne- 2019.png

Copyright : © ALBALADEJO RUGBY CLUB LAUSANNE - Création : PurLog-Consulting/2017 - Contact : purlog-consulting@bluewin.ch